Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Wilder vs Ortiz 2 : Les pronostics de la rédactionLe 23/11/2019

Samedi soir marque le retour de l’arme la plus destructrice de notre génération : le bras droit de Deontay Wilder (41-0-1, 40 KOs). Il affrontera, dans un MGM Grand chauffé à blanc, le cubain Luis Ortiz (31-1-0, 26 KOs). Les deux hommes se connaissent bien, puisqu’ils se sont déjà rencontré le 3 mars 2018. Après avoir été secoué, l’Américain était alors sorti vainqueur de l’affrontement. Un an et demi plus tard, Wilder tentera de réitérer sa performance, tandis qu’Ortiz montera sur le ring avec l’ambition de devenir le premier Champion du Monde Poids Lourds de son pays.

 

Médaillé de bronze aux Jeux de Pékin chez les +91Kgs, Deontay Wilder débute sa carrière professionnelle quelques mois plus tard. Mais il peine à se faire connaître, et enchaîne les victoires par KO contre des adversaires de niveau très largement inférieur au sien. Dans une époque dominée par Wladimir Klitschko, il lui faut attendre janvier 2015 pour décrocher sa première ceinture mondiale… Et aller au bout des 12 rounds pour la première fois de sa carrière. Il enchaîne les défenses de titres, et tente plusieurs fois d’organiser une réunion des ceintures contre Anthony Joshua. C’est un compatriote de Joshua qui met finalement fin à sa série de victoires, lorsque Tyson Fury le tient en échec dans un combat qui déboutera sur un match nul. Deontay Wilder vise, pour 2020, une revanche contre Fury. Le vainqueur de Joshua-Ruiz 2, ou encore Oleksandr Usyk, pourrait être des adversaires potentielles dans sa course au succès. Mais avant d’envisager de tels combats, il doit s’imposer face à Luis Ortiz.

 

Et le Cubain ne lui fera aucun cadeau. Luis Ortiz, plus âgé de six ans que son adversaire, est pourtant moins expérimenté. Sa carrière professionnelle débute deux ans après celle de Deontay Wilder, et il compte 10 combats de moins à son palmarès. Mais, à 40 ans, sa retraite approche à grand pas et ce Championnat du Monde pourrait être sa dernière chance de remporter une ceinture. Mieux préparé que jamais, il se jettera corps et âme dans ce combat contre le seul homme à l’avoir déjà vaincu.

Le pronostic de Younès

Le premier affrontement a révélé trois choses :

 

  • Il est très difficile (pas impossible) de gagner une décision face à Deontay Wilder. Le combat face à Tyson Fury l’a confirmé. L’américain a le statut d’une superstar, et bien des rounds qu’il a perdu face à ces deux boxeurs ont été scoré en sa faveur.
  • Malgré le déficit de taille et de portée, Ortiz est bien le meilleur technicien des deux. Il est capable de dominer le ring et d’amener Wilder à l’endroit qu’il décide, pour préparer ses combinaisons. Le fait est que le cubain boxe en fausse patte, le seul chez les tops poids lourds, lui donne un avantage certain face à un Wilder avec un style pas très orthodoxe.
  • « The Bronze Bomber » n’est pas invincible. Mais il faut réaliser un combat parfait pour s’emparer de sa ceinture. Pendant 5 rounds, Luis Ortiz s’est déplacé intelligemment sur le côté gauche de Wilder, de façon à rester hors du champ de son arme fatale, le bras arrière droit. A la fin de ce round, il a perdu un peu de sa lucidité et a cessé de se déplacer. Le Cubain est au sol moins de 5 secondes plus tard.

 

En conclusion, Luis Ortiz pourrait bien détrôner le champion s’il reste lucide pendant 12 rounds, en se déplaçant constamment vers la gauche et en restant loin de la droite, quitte à accrocher Wilder pour diminuer le rythme du combat. Après le premier Mexicain champion du monde des poids lourds quelques mois plus tôt, le premier Cubain ?

 

Mon pronostic : Deontay Wilder par KO au 8ème round.

 

 

Aucun des deux boxeurs ne peuvent réellement faire mieux que ce qui a été proposé lors du premier combat. Cependant, les deux arriveront avec des certitudes sur leurs puissances respectives, et nul doute que Ortiz aura des cartes intéressantes à jouer lors de cette revanche malgré son âge et sa performance en demi-teinte face à Christian Hammer. Après la défaite d’Anthony Joshua et les difficultés de Tyson Fury récemment, Deontay Wilder pourrait bien être le troisième top poids lourds à se faire surprendre. Mais comme toujours avec lui, « All it takes is one shot ».

Le pronostic de Shakeeb

La boxe est un sport d’esthétisme. La mécanique d’un corps, fluide et rapide, pour frapper tout en restant protégé et en parfait équilibre, représente la beauté de ce sport. C’est cette mécanique fluide et violente qui fascine les foules et attire le public, à l’image du succès des vidéos de presse hydraulique détruisant différents objets. Dans ce schéma de beauté, une exception subsiste : elle s’appelle Deontay Wilder. Chacun de ses combats est un rappel de sa pauvreté technique, mais également une démonstration de force et de détermination.

Deontay Wilder est-il capable de gagner quelques rounds face à Luis Ortiz grâce à son jab ? L’ombre d’une réponse ne saurait me traverser l’esprit.

 

Deontay Wilder est-il capable de toucher avec sa droite ? Oui, comme il le démontre depuis 10 ans. Et, comme d’habitude, cette droite fera taire l’ensemble des critiques de son style peu académique.

 

Mon pronostic : Deontay Wilder par KO au 6e round.