Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Canelo vs Callum Smith : Les pronostics de la rédactionLe 19/12/2020

Si la boxe est un empire, Saul « Canelo » Alvarez en est son monarque. Mais comment préserver un empire du déclin, lorsque sa figure de proue s’absente pendant 14 mois ? Après des débuts de carrière en fanfare, et 22 combats lors de ses trois premières années sur les rings professionnels, Canelo se place parmi les boxeurs les plus expérimentés de sa génération. Inarrêtable sur le ring, c’est en dehors des enceintes sportives que sa carrière prend un coup d’arrêt en 2019, lorsqu’un gros contrat juteux est signé avec DAZN et des dissensions avec son promoteur apparaissent. Après plus d’un an et demi de bataille en coulisses avec son ex-promoteur Golden Boy, le retour du Roi dans un combat de classe internationale est signé : Canelo rencontrera samedi soir Callum Smith, figure de la boxe britannique.

Qui sont-ils ?

Souvent décriées comme cancer de la boxe, les multiples ceintures mondiales créées de toutes pièces par les différentes fédérations inondent les classements mondiaux. Parmi elles, une ceinture s’illustre et surclasse ses acolytes. Brodée d’or, aux couleurs rouge-blanc-bleu, la ceinture Ring Magazine est décerné au meilleur boxeur de sa catégorie selon le panel indépendant de journalistes du magazine. Pour la remporter, il faut s’imposer face à son détenteur. Si la ceinture est vacante, seul un combat entre les n°1 et n°2 du classement Ring Magazine permet de la mettre en jeu. C’est cette difficulté à être accordée qui la rend prestigieuse aux yeux du grand public.

 

En s’imposant face à George Groves en 2018, après un tournoi WBSS rondement mené, Callum Smith remporte la ceinture Ring Magazine des Super-Moyens. Figure mondiale de la boxe depuis le début des années 2010 et ses performances remarquées face à Baldomir, Ndou, Mosley ou encore Trout, Canelo trouve l’opportunité de remporter une ceinture Ring Magazine en 2018. Face à son rival Gennady Golovkin, il s’impose par décision partagée et s’empare de la couronne des poids moyens. Seuls les montagnes ne se rencontrent jamais, et les deux Champions Ring Magazine sont loin d’adopter une attitude fuyante. Désireux de se retrouver face à face, ils accèderont finalement à leur vœu le 19 décembre prochain.

les cinq clés du combat

  • La différence de taille : 15 centimètres de différence de taille séparent les deux boxeurs. Callum Smith, du haut de ses 1m90, est aussi grand que certains poids lourds (Oleksandr Usyk ou Alexander Povetkin par exemple). Si la différence de taille n’avait pas empêché Canelo de passer le KO à Sergey Kovalev, le Britannique présente une cible encore plus grande (et plus haute). Canelo arrivera-t-il à simplement toucher le visage de son adversaire, situé loin au dessus du niveau du sien ?

 

  • Les frappes au corps : « Pour abattre un arbre, il faut frapper le tronc ». Rencontrer un géant comporte énormément d’inconvénients, mais quelques avantages. Parmi eux, la facilité d’accès aux frappes au corps, notamment dans les côtes. Face à Liam Smith, petit frère de Callum Smith, la victoire était d’ailleurs justement venue par un crochet au foie.

 

  • Le timing de Canelo : Pour contrer et travailler dans le bon tempo, Canelo devra choisir soigneusement ses timings de frappe. Une fraction de seconde avant le déclenchement de Smith, ou en même temps que lui ? Ou jaillir en explosivité pendant une phase de relâchement de son adversaire ? Encore plus que contre Kovalev, le Mexicain devra faire preuve de discernement et de clairvoyance. Un bon timing pourrait lui permettre de prendre le contrôle de la bataille du jab, et lui ouvrir ensuite les portes de la victoire.

 

  • La capacité à encaisser : Liam Smith, Matthew Hatton… Callum Smith ne serait pas le premier britannique dur au mal que Canelo rencontrerait dans sa carrière. Mais est-il si dur qu’on pourrait le penser ? Bousculé lors de son dernier combat par John Ryder, Smith n’a jamais affronter de gros cogneur dans sa carrière. L’occasion lui sera donner samedi soir de tester les capacités de son menton…

 

  • La puissance de frappe : Sec et puissante pour l’un, lourde et explosive pour l’autre. Les deux adversaires possèdent des puissances de frappe respectées par tous leurs précédents adversaires.

les Pronostics

younes, rédacteur overhand

Depuis sa victoire sur Groves en finale WBSS, nombreux sont les fans qui ont proclamé Smith roi d’une division où la hiérarchie n’est pas franchement établie.

 

Cependant, sa contre-performance face à John Ryder (qui a ouvert la voie en montrant comment nullifier l’avantage physique de Smith stratégiquement parlant) rend sceptique sur son réel niveau et le level d’opposition qu’il a connu jusque là. Même s’il possède un physique démentiel pour ce poids et qu’il montrera sûrement un autre visage que face à Ryder, Saul Alvarez me semble avoir franchi un tout autre niveau.

 

Canelo sait absolument tout faire sur le ring. Il peut se glisser à l’intérieur du direct de son adversaire pour mieux contrer, boxer en appliquant une pression constante, échanger des bombes au centre du ring et même boxer sur la jambe arrière grâce à des déplacements fluides et des mouvements de bustes fabuleux. Mais il existe toujours des zones grises sur ce boxeur, notamment son cardio. Smith devra prendre tous les risques et imposer un rythme très soutenu pour en sortir victorieux, mais je doute que Canelo laisse filer ce combat.

 

Pronostic :

Canelo par décision unanime. Le Mexicain est tout simplement meilleur que tous les boxeurs pouvant se présenter face à lui en poids moyens ou super-moyens.

shakeeb, rédacteur overhand

Au sommet de tous les classements, Canelo domine son sport de la tête et des épaules. Vasyl Lomachenko, Terence Crawford ou Naoya Inoue, malgré leurs accomplissements, n’arrive pas à lui faire de l’ombre. La raison de cette domination est simple : Saul Alvarez est un meilleur boxeur que tous ses potentiels adversaires dans les catégories des super-welters, moyens, super-moyens. Même chez les mi-lourds, seul Artur Beterbiev semble pouvoir l’inquiéter… Et pour combien de temps ?

 

Techniquement supérieur grâce à son expérience démesurée et ses quinze années de pratique, une grinta caractéristique des boxeurs mexicains et une force de frappe naturelle complète le tableau du boxeur presque parfait. Sa maîtrise grandissante des subtilités de la défense et de la gestion du rythme des combats en font un adversaire… imprenable. Et Callum Smith, pourtant excellent boxeur doté de qualités techniques indéniables, ne devrait pas déroger à ce constat.

 

Pronostic :

Canelo par arrêt de l’arbitre au 9e round. Frustré de sa longue absence, le Mexicain ira chercher les ressources et la rage nécessaire à terminer le combat avant sa limite. Une série précise à mi-distance devrait être suffisante à clore les débats.

BRUNO SURACE, CHALLENGER championnat de france middleweight

En première partie de combat, Callum Smith va garder sa distance et essayer de contrôler Canelo. A partir du 6e round, des opportunités vont commencer à se présenter pour Canelo, qui ne les laissera pas passer. Comme face à Kovalev, il saura se montrer efficace à mi-distance et au corps.

 

Pronostic :

Canelo par KO au 10e round. Une crochet gauche au menton devrait clore les débats.

A retrouver dans la nuit de samedi à dimanche sur DAZN à partir de 3H