Partagez l'article sur les réseaux sociaux

"Boxing Culture veut remettre la boxe sur le devant de la scène"Le 31/07/2020

Boxing Culture, projet ambitieux et innovant, se prépare à submerger le monde de la Boxe. Nous avons rencontré son fondateur, boxeur professionnel français exerçant à New York.

Boxing Culture, c'est quoi exactement ?

Je ne peux pas trop en dire pour l’instant, mais je vais te donner nos objectifs à cours terme.

 

Notre première mission est de réunir le maximum de boxeurs, professionnels ou amateur en France. Ensuite viendront les boxeurs aux Etats Unis, les entraîneurs, managers, etc. Notre but est de donner plus d’opportunités aux boxeurs et de ramener la boxe sur le devant de la scène en France. Dans un premier temps, nous nous concentrerons sur ceux qui ne sont pas dans le champs de vision des grandes promotions, et l’objectif sera d’aider ces boxeurs Français à démarrer leurs carrières.

Le monde de la boxe est rempli de barrière qui ont plusieurs origines, mais viennent souvent de guerres d’egos entre individus. Ces petites querelles mettent des bâtons dans les roues à tout ceux qui souhaitent organiser des combats de manière régulière et les premiers à en souffrir sont les boxeurs. En réunissant la plus grande masse de boxeurs, nous aurons la possibilité de briser des barrières qui empêchent la bonne progression de notre sport. 

 

Après avoir rempli notre base de données composées de boxeurs, nous aurons la possibilité d’accompagner tout ceux qui pourraient avoir besoin de ce type de référencement. Un promoteur cherche un adversaire pour son boxeur, un entraîneur cherche un sparring partner pour son athlète ? Une simple recherche dans notre base de données lui permet de résoudre son problème.

Comment est né Boxing Culture ? T’es tu inspiré de projets existants dans d’autres sports ?

Non, l’idée est venue d’un besoin que j’ai ressenti. Certaines connexions dans le monde de la boxe ont été trop lentes, et je me suis demandé par quel moyen je pourrais les accélérer.

 

Je suis arrivé au Etats Unis il y a 7 ans, et je n’ai pas eu le parcours commun d’un olympien ou autre élite amateur français pour qui tout s’enclenche plus ou moins comme sur des roulettes. L’évolution de ma carrière s’est basée sur mon travail, mon entourage et les connections de nos entraîneurs. Aujourd’hui, nous sommes établis dans le mode de la boxe au Etats Unis. En tant que boxeur professionnel qui est passé lui-même par des chemin en terre battue, je souhaite créer une autoroute qui donnera de nouvelles opportunités à ceux qui ont besoin.

 

Je suis basé à New York, mais je me demande pourquoi les américains ne font pas plus appel aux boxeurs français ! Les athlètes français ont un très bon niveau et une éthique de travail remarquable. Je pense qu’une facilité de contact et de référencement pourrait aider nos compatriotes à se démarcher auprès des promoteurs américains. Avec le temps, Boxing Culture deviendra le pont qui relie la France et les Etats Unis.

 

Ces listes de référencement doivent déjà exister auprès de la FFBoxe par exemple, mais personne n’y a accès ! La boxe a besoin que tout le monde puisse être en contact pour faciliter toute les étapes du sport du haut niveau.

Comment cet accès va-t-il être mis en place sur l’aspect économique ? Allez-vous proposer un système d’abonnement ?

Je suis actuellement en contact avec des gros promoteurs. De nos discussions, nous avons conclu qu’il fallait proposer un tarif réduit aux boxeurs. L’objectif premier de notre plateforme est de les aider !

 

Concernant tous les autres acteurs de la boxe, il est dans leur intérêt de payer pour avoir accès à notre plateforme : nous facilitons leur travail ! Ces abonnements permettraient de supporter nos frais de gestions et de développement.

Boxing Culture pourrait avoir entre ses mains des mail listes de spectateurs potentiels. Souhaitez-vous également monétiser cet accès ?

e monde de la boxe est vaste. Les télévisions, les Youtubeurs… Tout le monde a besoin d’exposition et nous cherchons à les mettre en valeur. Nous n’allons pas vendre les données de nos collaborateurs, et nos avocats sont en train de finaliser une offre qui permettrait que tout le monde soit gagnant !

En tant que boxeur professionnel, comment as-tu trouvé les moyens techniques de monter ce projet ?

Beaucoup de temps à la maison ! “Merci” au COVID.. Je me suis formé tout seul pour développer le site internet. Je travaille à mon compte, donc j’ai tout intérêt à me former de mon côté. J’ai aussi la chance d’avoir de très bonnes connections dans la boxe ici au Etats Unis, ce qui aidera pour la suite du projet.


Je travaille aussi avec une équipe basée en France qui va devoir s’agrandir très bientôt au vu de l’envergure du projet.

Quelle est la prochaine étape du projet Boxing Culture ?

La prochaine étape, c’est un petit cadeau pour notre lancement. On va donner l’opportunité à des jeunes boxeurs amateurs français de venir à New York en stage pendant une semaine pour que je les prenne en main (tous Frais Payés). Notre objectif sera de les préparer sur le plan sportif mais aussi dans la gestion de leur quotidien. Je pense qu’il est important de leur expliquer les dessous du monde professionnel, les investissement personnels nécessaire, les sacrifices que cela engendre et le travail à fournir pour réussir et autres. Je veux faciliter leur transition dans les rangs professionnels.

 

Le COVID a ralenti ce projet puisque les salles de boxe sont encore fermés à New York mais nous allons rapidement pouvoir lancer ce stage. L’idée reste la même : permettre aux boxeurs de propulser leurs carrières !

Rejoignez l’aventure Boxing Culture https://fr.boxingculture.com/