Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Top 10 des meilleurs combats de la fin d'année 2020Le 15/09/2020

Quatre mois avant la fin de l'année 2020, notre équipe revient sur les combats qui risquent de marquer les prochaines semaines.

10. Joe Joyce vs Daniel Dubois

Samedi 24 Octobre à l'O2 Arena

Titre Anglais Poids Lourds

S’il est rare de voir deux espoirs s’affronter aussi tôt dans leur carrière, l’âge de Joe Joyce a sans doute servi de bascule dans les discussions précédant le combat. A 34 ans, Joyce n’a plus le choix : les résultats doivent être rapides et concluants pour espérer viser un titre mondial. Malgré un bilan vierge de défaites en 11 combats et 10 victoires avant la limite, Joyce peine à impressionner. Bien que l’efficacité de sa technique ne soit plus à démontrer, son manque d’explosivité et de vitesse n’éblouit pas les fans qui n’hésitent pas à s’en plaindre régulièrement. 

Pour l’émerveillement des foules, Daniel Dubois est toujours au rendez-vous. Âgé seulement de 23 ans, le jeune britannique multiplie les KO tonitruants. Si ses capacités défensives laissent parfois à désirer, ses adversaires ont rarement le temps d’en profiter. Avec déjà 15 combats, Dubois est le plus jeune et le moins expérimenté des espoirs mondiaux. Contrairement à Yoka, Ajagba ou Hrgovic, il ne participe pas aux Jeux Olympiques et passe professionnel dès ses 20 ans. Face à l’expérimenté Joyce, Dubois devra rapidement faire parler la foudre présente dans ses poings pour ne pas s’enliser dans un long affrontement technique qui tournera en sa défaveur.

 

Dans un pays surpeuplé de poids lourds, Daniel Dubois et Joe Joyce auront fort à faire pour rattraper leurs compatriotes Tyson Fury ou Anthony Joshua.

9. Miguel Berchelt vs Oscar Valdez

Lieu et date à annoncer

Titre WBC Poids Super-Plumes

Si la recette d’un combat explosif et alléchant était disponible sur Marmiton, elle comporterait deux Mexicains au taux de KO élevé et une ceinture WBC en jeu. Avec un bilan cumulé de 65 victoires dont 55 KOs en 66 combats, Oscar Valdez et Miguel Berchelt correspondent exactement au profil recherché.

 

Après s’être séparé de son entraîneur Manny Robles, Oscar Valdez rejoint le clan Canelo et Eddy Reynoso. Censé l’aider à améliorer ses capacités défensives, ce changement de staff n’a pour l’instant pas porté ses fruits. Valdez visite le tapis lors de son dernier combat pré-confinement, face à un adversaire à sa portée. Cette faiblesse pourrait lui jouer des tours face à Miguel Berchelt, qui défendra corps et âme sa ceinture. 

 

Seule ombre au programme : l’officialisation se fait attendre, et le combat pourrait ne pas avoir lieu en 2020.

8. Jermell Charlo vs Jeison Rosario

Samedi 26 Septembre au Mohegan Sun Casino

Titres WBC / IBF / WBA Poids Super Welters

En sous-carte de l’affiche entre son jumeau Jermall et son opposant ukrainien Sergiy Derevyancheko, Jermell Charlo ouvrera les hostilités pour 3 des 4 ceintures mondiales que compte la division des super-welterweights lors de la soirée du 26 septembre. En ligne de mire, les ceintures WBA et IBF de son adversaire Jeison Rosario, le dominicain à l’origine de l’une des surprises de l’année en stoppant par KO le champion du monde unifié Julian Williams au 5ème round d’un combat où son adversaire était largement favori, en début d’année. 

 

L’occasion est rêvée pour le plus petit des deux jumeaux, lui qui a subi maintes frustrations entre l’exposition médiatique plus importante de son frère ainsi que sa défaite surprise face à Tony Harrison, qui a mis un léger stop dans son ascension.

 

S’il est le grand favori de ce combat, il devra prendre garde aux prétentions de Jeison Rosario, un boxeur talentueux mais surtout une véritable machine physique en plus de disposer de très bonnes qualités pugilistiques, notamment ses contres qui pourraient donner du fil à retordre au favori du soir. Dans une division où aucun champion n’a réellement réussi à prendre la relève de Saul Canelo Alvarez et où les challengers ont du mal à se détacher entre eux, le vainqueur de ce combat deviendra le roi incontesté des super-welters, et dictera le futur de la division.

7. Errol Spence Jr vs Danny Garcia

Samedi 21 Novembre

Titres WBC / IBF Poids Welters

Cette fin d’année chargée en boxe marquera le retour de l’un de son plus talentueux pratiquant. Près d’un an après sa victoire prestigieuse face à Shawn Porter pour unifier les ceintures WBC et IBF, puis à la suite d’un accident de voiture tragique dont il est miraculeusement sorti indemne, Errol Spence Jr revient sur les écrans de Fox le 21 novembre pour défendre ses ceintures face à Danny Garcia. Bien que moins talentueux mais possédant un crochet très vicieux en combat rapproché Danny Garcia possède surtout une grosse expérience au plus haut niveau. Il tentera de profiter de l’inactivité et du choc psychologique de son opposant pour redevenir champion du monde, un statut qu’il a perdu face à Keith Thurman en 2017 dans un combat très serré, et a manqué de peu face à Shawn Porter un an plus tard. Une nouvelle défaite face à un membre du top 5 de la division pourrait bien le distancer définitivement de la course aux ceintures.

 

Danny Garcia devra combattre ses vieux démons et augmenter son volume de coups s’il veut construire une victoire de prestige face à un adversaire possiblement en perte de repère. Depuis 2015, les chocs au sommet de la division des welters ont rarement été décevants, mais quel sera le visage affiché par son numéro 1 lors de son retour ?

6. Jermall Charlo vs Sergiy Derevyanchenko

Samedi 26 Septembre au Mohegan Sun Casino

Titre WBC Poids Moyens

Après avoir atteint le Graal chez les super-welters en décrochant la ceinture IBF en 2015, Jermall Charlo récidiva en devenant champion du monde WBC par défaut suite à l’abandon de la ceinture par Saul Canelo Alvarez. S’il obtenu deux victoires de prestige dans la division inférieure face à Austin Trout et Julian Williams, son bilan en poids moyens est encore mitigé. Aucun adversaire de renom rencontré et une victoire très contestée face à Matvey Korobov, boxeur avec de solides fondamentaux, qui a exposé des failles dans sa boxe.

 

Il fait nul doute que ses accomplissements ne sont pas à la hauteur de son talent. Mais il en est également  de même pour son opposant du soir, l’Ukrainien Sergiy Derevyanchenko. Avec un palmarès en amateur de 390 victoires pour seulement 20 défaites, il est l’un des membres de cette génération dorée ukrainienne.

 

Contrairement à certains de ses compatriotes comme Lomachenko, Usyk et Gvozdyk, il n’a toujours pas été décoré de la plus prestigieuse des ceintures malgré deux tentatives, toutes infructueuses mais sans démériter, face à Daniel Jacobs et Gennady Golovkin, dans deux combats où il fait jeu égal avec deux des meilleurs poids moyens de la décennie. Ainsi, son expérience au plus haut niveau de cette division pourrait faire pencher la balance. La troisième tentative sera la bonne ?

5. Tony Yoka vs Johann Duhaupas

Prévu pour le 25 Septembre à l'U Arena

Combat de classement

Attendue depuis plusieurs années par les fans français, le duel au sommet de la catégorie reine aura finalement lieu. Choc générationnel mais également stylistique, Yoka – Duhaupas fascine et intrigue.

Tony Yoka en garde face à Wallisch

Premier poids lourds français à décrocher une première place Olympique, Tony Yoka n’a pourtant pas conquis le coeur de ses compatriotes. Jaugé arrogant par certains, prudent dans ses choix de carrière par d’autres, Yoka est loin de faire l’unanimité. Des victoires convaincantes face à David Allen ou Michael Wallisch n’arrivent pas à inverser la tendance chez l’opinion publique. Une suspension d‘un an pour trois no-shows n’arrange rien à son impopularité, et seule une victoire de prestige semble pouvoir l’aider à renouer un lien avec le grand public. Son adversaire, combattant chevronné et expérimenté, présente justement le plus grand défi de sa jeune carrière.

 

Porté depuis 2015 par ses incroyables prestations face à Manuel Charr et Deontay Wilder, Johann Duhaupas enchaine les défis et les grands noms. Deux belles victoires face à Newfel Ouatah et Robert Hellenius l’installent définitivement au sein du Top 20 Mondial. Ses défaites face à Jarrell Miller et Alexander Povetkin restent entachées d’affaires de dopages chez ses deux opposants. Mais l’âge rattrape le géant d’Abbeville, qui pourrait commencer à penser à une retraite bien méritée. Quelle meilleure manière de se retirer qu’en battant le Champion Olympique en titre ?

Dans un contexte sanitaire peu propice à l’organisation de combats, deux des trois meilleurs poids lourds français monteront sur le ring pour en découdre. Au delà des mots et des provocations, leur affrontement marquera l’histoire de la boxe en France. Par un baroud d’honneur victoire du guerrier Duhaupas, ou par l’avènement du jeune espoir mondial Yoka.

4. Gervonta Davis vs Leo Santa Cruz

Samedi 24 Octobre au Mohegan Sun Casino

Titre WBA Poids Légers / Titre WBA Poids Super-Plumes

Gervonta Davis a 99 problèmes, et son poids en est le plus gros. Passé par la catégorie des poids plumes puis des super-plumes, il fait en 2019 ses débuts chez les légers… Et manque la pesée face à Yuriorkis Gamboa. Une victoire par TKO dans le dernier round peine à faire oublier cet échec sur la balance suivi d’une performance sans éclat. 

 

La surprise est donc général lorsque Davis accepte de redescendre en poids pour affronter Leo Santa Cruz, combattant phare des super-plumes. Plus expérimenté, le Mexicain est reconnaissable par sa morphologie longiligne et son débit élevé de frappes. Lors de sa revanche face à Abner Mares, Santa Cruz compile 1061 frappes envoyées, soit une frappe toute les 2 secondes. Et si la défense ne représente pas son point fort, il n’a jamais été envoyé au tapis en 39 combats. 

 

Lancé sur une série de 14 victoires par KO consécutives, Gervonta Davis tentera de maintenir ce rythme en arrêtant Santa Cruz avant la limite. Mais beaucoup de questions restent en suspens : la perte de poids affectera-t-elle la performance de Davis ? Quelle plus value pourrait lui apporter Floyd Mayweather en tant que coach ? Trouvera-t-il des solutions aux problèmes posés par la taille et la mobilité de Santa Cruz ? Si la promesse d’une guerre sur le ring ne sera peut-être pas tenu, l’opposition de style pourrait donner lieu à un duel tactique des plus intéressants. 

3. Ryan Garcia vs Luke Campbell

Prévu pour le mois de Novembre aux USA

Combat de classement

Si la visibilité digitale était une catégorie de poids, Ryan Garcia en serait le Champion. Une mèche difficile à décoiffer, des abdominaux saillants et un sourire brillant rappellent à beaucoup d’observateurs la jeunesse d’Oscar De La Hoya, alors surnommé Golden Boy.


Mais, à l’instar de son aîné, les débuts de carrière de Garcia ne sont pas portés par un titre olympique. Le faible niveau de ses adversaires fait également tâche dans cette comparaison. A 21 ans, Oscar De La Hoya remportait sa première ceinture de Champion du Monde, qui semble encore loin pour Ryan Garcia. Une victoire face à un boxeur de prestige tel que Luke Campbell pourrait le rapprocher d’un combat pour un titre, et faire taire les critiques à son égard. Car même si les adversaires n’ont pas toujours été au niveau, Garcia s’est souvent illustré de très belles performances auréolées d’une victoire avant la limite.

 

Après une défaite sans appel face à Vasyl Lomachenko, Luke Campbell tentera le laver son nom en s’imposant face à un espoir de la catégorie. Déjà battu par Jorge Linares et Yvan Mendy au cours des années précédentes, le Britannique ne peut pas se permettre d’encaisser un nouveau revers. Doté d’un jeu de jambes léché et d’une technique sans faille, le médaillé d’or des Jeux 2012 représentera un défi de taille pour Ryan Garcia.

2. Nordine Oubaali vs Nonito Donaire

Prévu pour le 12 Décembre aux USA

Titre WBC Poids coqs

Le parcours de rêve pour Nordine Oubaali continue alors qu’il défendra sa ceinture WBC face au légendaire Philippin Nonito Donaire le 12 décembre prochain. Ce dernier sort d’une prestation d’anthologie où il aura mis à mal le numéro 1 de la catégorie, Naoya Inoue, que l’on pensait invulnérable dans l’un des grands combats de l’année 2019. Quelle meilleure récompense pour lui qu’une nouvelle opportunité mondiale ? 

 

Nordine devra lui se défaire du Philippin de 37 ans, qui a semblé retrouver une seconde jeunesse (et son crochet dévastateur du gauche) lors du tournoi WBSS des poids plumes, en s’inclinant en finale. Une victoire face à Donaire pourrait bien être synonyme d’un ticket pour un combat au sommet entre notre champion du monde tricolore et la superstar japonaise, qui cherchera à venger son petit frère Takuma, défait par Oubaali en novembre dernier. 

1. Vasyl Lomachenko vs Teofimo Lopez

Prévu pour le 17 Octobre à Las Vegas

Unification des ceintures des poids légers

À seulement 23 ans et tout juste couronné par la fédération IBF à la suite d’une victoire impressionnante face à Richard Commey, Teofimo Lopez fait déjà face au plus grand défi de sa carrière en la personne de Vasily Lomachenko, qui débarquera le 17 octobre prochain avec ses 3 ceintures de champion du monde. 

Bien que la WBC a élevé Devin Haney au rang de champion et Lomachenko « franchise champion », l’Ukrainien reste toujours le détenteur des 3 ceintures WBA, WBC et WBO dans l’esprit des fans de boxe depuis sa victoire face à Luke Campbell, faisant suite au départ de Mikey Garcia, précédent détenteur. 

 

Lomachenko n’a jamais caché son objectif : détenir toutes les ceintures en poids légers, puis  défier Gervonta Davis dans un combat au sommet de la division. Dans le même temps, il devient la cible prioritaire d’une génération dorée américaine menée par Devin Haney, Ryan Garcia et Teofimo Lopez, qui ouvrira en premier les hostilités pour renverser le Roi en tentant d’exploiter pleinement l’avantage physique en taille et en puissance de frappe, Lomachenko étant naturellement un poids plume et évoluant dans une catégorie qui n’est pas la sienne.

Teofimo Lopez lors de son camp d'entrainement

Mais il faudra fournir un effort spectaculaire pour trouver la solution face à un boxeur qui n’a pas été déjoué depuis son deuxième combat professionnel. Nul doute que la perspective de devenir The Undisputed Champion saura motiver Teofimo Lopez, qui a déjà annoncé qu’il mettrait au sol son opposant au 5ème round. 

Les autres combats à ne pas manquer

Anthony Joshua vs Kubrat Pulev – Date et lieu à confirmer – Titre IBF/WBA/WBO Poids lourds

 

Jose Zepeda vs Ivan Baranchyk – Le samedi 3 octobre à Las Vegas – Combat de classement

 

Emanuel Navarrete vs Ruben Villa – Le vendredi 9 octobre à Las Vegas – Titre WBO Poids plumes

 

Sergey Lipinets vs Kudratillo Abdukakhorov – Le samedi 10 Octobre à Uncasville – Combat de classement

 

Naoya Inoue vs Jason Moloney – Le samedi 31 octobre à Las Vegas – Titre WBA et IBF Poids Coqs

 

Dillian Whyte vs Alexander Povetkin 2 – Le samedi 21 Novembre (Lieu à déterminer) – Combat de classement