Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Julian Williams envoyé au tapis : Les résultats de la nuit du 18 janvierLe 19/01/2020

Julian Williams vs Jeison Rosario

Dans un Liacouras Center entièrement acquis à la cause de son adversaire, Jeison Rosario s’est imposé par arrêt de l’arbitre à la 5e reprise. Julian Williams, Champion IBF et WBA des poids super-welters, défendait ses titres pour la première fois sur son propre sol.  Rosario était pourtant largement outsider, donné perdant à 30 contre 1.

 

Le combat démarre conformément aux attentes des experts : Williams boxe avec précision, et attaque Rosario à la tête et au corps. Mais la taille de Rosario, ainsi que sa domination physique feront rapidement penché la balance de son côté. Si Williams prend l’avantage du nombre de touches, les contres de Rosario semblent plus puissantes et impactantes. Au deuxième round, une frappe nette de Rosario ouvre la paupière gauche de Williams. Rosario en profite, et augmente sa pression. Ses efforts payent dans le cinquième round, lorsqu’une droite de Rosario secoue Williams qui ne s’en remettra pas. Rosario saute sur l’occasion, enchaîne les coups puissants et envoie son adversaire au tapis. Un valeureux Williams tentera de se relever, mais sera finalement arrêté par l’arbitre quelques secondes plus tard.

 

Jeison Rosario est désormais le Champion WBA et IBF des poids super-welters, dans une catégorie qui confirme être l’une des plus indécises de la boxe actuelle. Dans ses déclarations d’après-combat, Julian Williams déclare vouloir exercer sa clause de revanche automatique.

 

Dans les combats d’undercard, Chris Colbert (14-0, 5 KO) a remporté le titre WBA interim des super-plumes en battant Jezzrel Corrales (23-4, 9 KO) à la décison (116-111, 117-110×2). Dans un combat qui a cruellement manqué d’action, Colbert s’est montré patient face à un adversaire concentré sur sa défense. La deuxième moitié de combat verra Colbert prendre plus d’initiatives offensives, qui lui permettront de s’imposer en toute sérenité.

Chris Colbert, 23 ans, prouve par cette victoire que les attentes qui reposent sur ses épaules sont justifiés. Le jeune espoir pourrait finir l’année 2020 avec un titre de Champion du Monde.


Joey Spencer, espoir de 19 ans signé par PBC, s’est également imposé dans un combat de 6 rounds chez les poids moyens.

Eleider Alvarez vs Michael Seals

Alvarez (25-1, 13 KO) n’avait pas combattu depuis février 2019, date à laquelle il avait subi une défaite cuisante dans une décision largement à son désavantage contre Sergey Kovalev. Le Colombien revenait également d’une blessure au tendon d’Achille.

 

Seals (24-3, 18 KO), dangereux mais limité, n’arrive pas à montrer ce qui faisait de lui une menace sur le papier. Connu pour être un cogneur avec une bonne main droite, il ne réussi jamais à placer cette droite qui l’aurait rendu dangereux. Alvarez trouve l’ouverture à la fin du septième round et envoie une droite dévastatrice au dessus du jab de Seals qui l’envoie au tapis définitivement.

 

 

La route d’Eleider Alvarez semble maintenant tracée, puisqu’un combat pour la ceinture WBO des lourds-légers laissée vacante par Canelo serait une discussion. Alvarez pourrait affronter Joe Smith dans ce combat pour regagner le titre qu’il possédait en 2018.

 

 

Dans l’undercard, Felix Verdejo (25-1, 16 KO) s’impose sur les scores de 97-93, 98-92, et 99-91. Son adversaire, Rojas, ne lui a laissé aucun répis, mais le Porto Ricain a finalement trouvé les solutions nécessaires à la victoire. Son nouvel entraîneur, Ismael Salas, n’est pas étranger à cette réussite retrouvée du prospect de l’année 2014. Toutefois, Verdejo semble loin du niveau qu’il avait laissé présager lors des Jeux Olympiques 2012, en donnant du fil à retordre au futur médaillé d’Or… Vasyl Lomachenko.