Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Jose Carlos Ramirez impliqué dans la lutte contre le CoronavirusLe 27/04/2020

Ancien travailleur saisonnier dans le domaine agricole, Jose Carlos Ramirez est aujourd’hui devenu l’un de meilleurs boxeurs du Monde. La crise du coronavirus l’empêchant de remonter sur les rings, il profite de ce temps libre pour venir en aide aux travailleurs mobilisés dans les exploitations agricoles.

 

Le Champion du Monde WBC/WBO des super-légers a pour objectif de créer un millier de kits de première nécessité. Ces kits seront alors distribuées aux personnes travaillant dans les champs, les usines d’emballage, les usines de transformation, les laiteries, les fermes d’élevage et autres industries de soutien. Chaque boîte contiendra des denrées non périssables, de l’eau, des produits de nettoyage, des suppléments de vitamines et du matériel éducatif sur la manière de se protéger pendant la pandémie.

 

10 000 masques pourraient également être distribués aux travailleurs et à leurs familles.

« Je voulais faire quelque chose pour ces gens qui font leur part en continuant à travailler dans les champs et à mettre de la nourriture sur la table pour tout le monde en Amérique », a déclaré Ramirez, originaire de Central Valley, région riche en agriculture. « Leur travail est considéré comme essentiel. Ils travaillent de 5h30 du matin jusqu’à tard dans la soirée et à cette heure-là, il ne reste plus rien dans les magasins, des produits comme les lingettes désinfectantes, du papier toilette et d’autres produits essentiels pour la maison. Nous voulons nous assurer qu’ils ont tout ce dont ils ont besoin ».

 

Aux côtés de bénévoles et de personnalités influentes dans la région, Ramirez prévoit un plan d’action en 14 jours : une première semaine dédiée à la récolte de dons, une deuxième à l’achat et à l’assemblage des kits.

 

« Il s’agissait d’un mouvement rapide de 14 jours pour voir ce que nous pourrions collecter financièrement avant d’acheter les fournitures », a-t-il dit. « Nous espérons pouvoir commencer à distribuer les boîtes dans les 10 jours. »

En juillet dernier, il unifie les titres WBC et WBO des poids super-légers en infligeant une défaite spectaculaire à Maurice Hooker. Prévu pour défendre ses titres face à Viktor Postol le 1er février à Haikou (Chine), la crise du coronavirus force les organisateurs à repousser le combat à une date ultérieure. Même si il se déclare prêt à rencontrer Postol avec la condition d’un camp d’entrainement de 8 semaines minimum, Ramirez souhaite que le retour de la boxe se fasse dans des conditions sanitaires optimales.

 

« Je pense que la santé de chacun passe avant tout. Lorsque COVID-19 semblera être en baisse et que les gens iront mieux, alors je serai heureux de revenir sur les rings ».